A l’occasion du festival Eme3 qui a eu lieu ce mois de mars à Barcelone autour du thème « Collapse », Léticia et Soheil ont proposé une maquette comestible de la ville.

La maquette qui est habituellement un objet abstrait qui doit montrer une idéalisation géométrique d’un territoire ou contexte devient ici tout le contraire : un condensé sensuel, un gâteau.

3368507740_b9482597a4

Les visiteurs de l’exposition sont amenés à manger littéralement Barcelone ou du moins manger l’image qu’ils en ont. C’est une cérémonie d’exorcisme de la rationalité du Plan Cerda qui définit l’armature urbaine de Barca, c’est en même temps une preuve d’amour, un baiser de mante religieuse.

3373118436_18c0200113_b

Le goût, qui est certainement le sens le plus absent dans le champ de préoccupation des sciences du territoire, trouve ici une place à part entière. Les éléments comestibles de la maquette sont composés de gâteaux carrés genre « petit beurre ». Les gâteaux sont assemblés avec un mortier préparé avec des gâteaux écrasés, du lait concentré sucré et du café chaud. Ils sont ensuite recouverts avec une préparation composée de sucre glace et d’eau. La maquette est délicieuse.

3368528112_c9301fd36f_b